Protocoles d’accord et conventions avec les barreaux etrangers

L’Ordre des Avocats de Turin encourage projets de jumelage avec des barreaux étrangères, à la fois européens et non-européens.
Au cours des dernières années, les accords, protocoles et conventions de jumelage suivants ont été stipulés avec des barreaux étrangers :

  • Accord de jumelage avec le Barreau de Lyon (France): cet accord vise à: a) améliorer la qualité des services fournis aux citoyens et aux opérateurs économiques grâce à une connaissance réciproque renforcée des principes de droit et des systèmes juridiques nationaux; (b) promouvoir les relations entre les deux barreaux par l'échange d'expériences et le partage d'instruments et de compétences; (c) parvenir à positions ou projets communs concernant la profession d’avocat; en regard, les deux barreaux favorisent les échanges de jeunes collègues et de stagiaires au sein des programmes et projets de l'Union Européenne, en partagent les espaces respectifs pour des réunions personnelles, en établissent un «Premier Secours Juridique» afin de garantir un premier conseil préliminaire ainsi que autre information utiles pour le client dans le pays étranger, et de promouvoir les interactions culturelles et sportives.

Convention_fra

Convenzione_ita

  • Protocole d'entente avec le barreau de la Cour Suprême en Inde: avec ce protocole d'entente, les deux barreaux souhaitent renforcer leurs liens en encourageant des réunions, des conférences, des visites de délégations en Italie et en Inde, l’organisation de cours de formation pour les professionnels, l’échange d’informations juridiques et l’adoption de processus d'apprentissage à partir de différentes méthodologies telles que l'échange d'informations / jugements / décisions juridiques, les échanges et l’interactions culturels, la mise en place de comités d'études communs.
  • « Convention des avocats du monde » : de concert avec le Conseil National des Barreaux (Consiglio Nazionale Forense) et le Barreau de Vérone, le barreau de Turin est la partie signataire italienne de la « Convention des avocats du monde », un accord visant à renforcer les liens entre tous les avocats du monde entier et à promouvoir la supériorité du droit sur le pouvoir arbitraire et la force brutale.

Convention between lawyers of the world

  • Convention entre l’Union Internationale des Avocats (U.I.A.), le Département d'Etudes Juridiques de l'Université de Turin et la Fondazione dell'Avvocatura Torinese Fulvio Croce, au sujet d’un projet de recherche visant à une coopération des parties pour rassembler toutes les règles relatives à l'exercice de la profession d'avocat dans le monde, en élaborant des questionnaires et en répartissant les réponses.

En outre, l’Ordre des Avocats de Turin a développé des relations et des activités en coordination avec les barreaux étrangers de Grenoble, Paris, Barcelone, Madrid et Bruxelles.

Il est associé à U.I.A. (Union Internationale des Avocats - International Union of Lawyers), organisation mondiale et multiculturelle de la profession juridique qui aide le développement professionnel, stimule l'apprentissage et le réseautage, et promeut la primauté du droit. Fondée en le 1927, U.I.A. rassemble deux millions d'avocats de plus de 110 pays. Afin de promouvoir l'excellence professionnelle, l'U.I.A. propose des séminaires, des sessions de formation et d'autres événements pendant toute l'année dans le monde entier. (www.uianet.org/fr)

Enfin, l’Ordre des Avocats de Turin est associé de l’F.B.E. (Fédération des Barreaux de l’Europe - Federation of Forensic Orders of Europe), fondée à Barcelone en 1992 pour succéder à la « Conférence des Grands Barreaux d’Europe ». Ayant son siège officiel à Strasbourg, l'adhésion à F.B.E. est ouverte à tous les barreaux nationaux et locaux du Conseil de l'Europe. Aujourd'hui, l’F.B.E. compte 250 barreaux membres, représentant approximativement 800 000 avocats. Il tient ses congrès deux fois par an, chaque fois dans une ville européenne différente ; ces réunions offrent des occasions uniques de discuter de problèmes communs et de partager des informations et des expériences.  (http://www.fbe.org/)